EPISODE 6 FIN LA DISPARITION?

1. La disparition ?

Depuis quelques jours, le calme est revenu dans la famille. Chloé espère toujours le retour de Ticha, et ne se console pas de son départ. Ses parents lui expliquent qu’un chat est très indépendant et que, si parfois il s’en va, il revient en général pour retrouver son confort. Mais lorsqu’il reviendra, il ne faudra plus qu’il la griffe comme il l’a fait.

Mais Ticha ne revient pas.

Un mois et demi plus tard, à l’approche des fêtes de fin d’année, Jessica et Martin sont invités chez des voisins du quartier, qui organisent un apéritif dinatoire. Après tout ce vacarme, sortir à nouveau leur fait du bien. La nourrice est venue garder Chloé, qui va mieux ces derniers temps. Il est vrai que les enfants cicatrisent vite. La soirée, qui compte de nombreux invités qui ne se connaissent pas tous, est agréable. Jessica, qui a bu plus que d’habitude, se lève soudain en trébuchant et en disant :

- Oh Martin, c’est Ticha.

Martin espère que ce n’est qu’une hallucination due à l’alcool. Il la voit cependant suivre le couloir, et s’inquiète de la voir déambuler dans les parties privées. Il la suit pour la ramener vers le salon d’accueil. Il la retrouve au seuil de la porte d’une chambre d’enfant, dans laquelle un tout jeune garçon est en train de faire un dessin. Jessica et Martin regardent effarés le chat, absolument identique au leur. Ce ne peut être Ticha, qui aurait grandi un peu depuis. Un chaton ne reste pas petit, même en un mois et demi.

- C’est mon chat, c’est Roméo, dit l’enfant, en l’attrapant dans ses bras.

- Vous l’avez trouvé comment, demande Jessica ?

- Il est venu comme ça un jour. Maintenant on le garde.

Le couple, perturbé par l’étrange ressemblance, revient vers la soirée.

- C’est la loi des séries, est en train de poursuivre l’hôte auprès de ses invités. Que des malheurs, je vous assure. On dirait que quelqu’un nous a jeté un sort. Le petit malade, le feu qui prend dans le garage. On croyait que le secteur était plus sûr que cela. On a été à deux doigts d’annuler cette soirée…

Jessica et Martin deviennent sourds. Ils ne connaissent que trop ces phénomènes, et refusent d’en entendre davantage. Fatigués et déçus, ils décident de rentrer chez eux, trop heureux que le calme y soit revenu. Ils prennent leurs vestes et, après avoir salué leurs voisins, longent le couloir qui mène à la sortie. Un tableau accroché au mur attire leur regard. Il est signé P. D’Antin.

- Il ne faut pas le répéter, dit en chuchotant l’hôte qui apparaît soudain derrière eux, nous l’avons trouvé à la benne. Quel dommage, un si beau tableau ! Nous l’avons nettoyé et récupéré.

Jessica et Martin s’enfuient sans mot dire, trop heureux de retrouver leur calme foyer.