EPISODE 5 L'ATTAQUE MYSTERIEUSE 1

1. L’attaque mystérieuse

La soirée se passe plutôt bien : Jessica ne pense plus à l’histoire du chat maudit, Chloé se repose toujours calmement sur son lit, sans grand appétit encore cependant, et Martin essaie de se détendre en lisant un peu. Cloé s’est finalement endormie, et ses parents la laissent tranquille, supposant qu’elle se réveillerait en forme. Mais le lendemain matin, c’est à nouveau un spectacle d’horreur. Intrigués de ne toujours pas avoir de nouvelles de leur fille, les parents vont la voir dans la chambre, et la découvrent recroquevillée contre le chat. Ses bras révèlent des griffures anormales, que même un chaton ne peut faire sans une dose d’agressivité anormale. Ils attrapent le chat et le mettent dehors, de peur qu’il ne s’en prenne à nouveau à Chloé.

Celle-ci se réveille enfin, et réclame le chat désespérément en pleurant. Jessica et Martin tentent de la calmer un peu, sans lui révéler la vérité. Ils la conduisent dans la salle de bain pour la soigner. Elle est faible, et son état montre bien que cela fait trois jours qu’elle ne prend rien. La famille se dirige donc vers dans la cuisine afin que la petite s’alimente. Le spectacle qui s’offre à eux est grandiose : les placards ont été dérangés, les fleurs du vase sont éparpillées sur la table, d’où tombent quelques gouttes d’eau. La fenêtre claque d’un coup. Elle est mal fermée, et le vent l’entrouvre et la referme à deux reprises sèchement. Les yeux de Jessica sont exorbités, et Martin se gratte le front à en devenir rouge vif.

EPISODE 5 L' ATTAQUE MYSTERIEUSE 2

- Tu as oublié de fermer, Martin ?

- Non, je suis sûr.

- Ecoute, cela fait plusieurs jours que j’ai l’impression que quelqu’un s’introduit dans la maison. Je ne veux plus rester là. Je vais devenir folle !

- Il n’y a qu’à le signaler à la police, nous verrons bien.

- Ils ne se déplaceront pas pour si peu.

Martin appelle un ami qui travaille à la police municipale, lui explique ce qui arrive, et lui demande de passer discrètement, pour les aider à prendre une décision qui les mette en sécurité. L’agent et ami conseille l’éloignement du chat pour la petite, et propose une main courante, en cas d’infraction, ainsi que la pose d’une alarme ou d’une chaîne de sécurité, en attendant que les choses s’améliorent. Décisions sages et raisonnables !

Chloé tire sur la veste de l’homme venu les réconforter depuis un moment, et il finit par lui accorder un peu d’attention. Elle le mène au couloir et lui montre, silencieuse, le tableau. L’homme ne comprend pas et demande en revenant vers les parents :

- Pourquoi veut-elle me montrer ce tableau ?

- Oh ce tableau ? Il y a un chat peint dessus qui ressemble comme deux gouttes d’eau à celui que nous avons adopté, et qui a griffé Chloé cette nuit.

- Un chat, c’est sûr ? Je ne crois pas avoir vu de chat sur le tableau.

- Parce que tu n’as pas fait attention. Il est tout petit en bas du tableau, sous la table.

Intrigué l’homme se lève et se dirige vers le couloir. Lorsqu’il affirme à nouveau qu’il n’y a pas de chat, Jessica et Martin le rejoignent, pensant à une blague de leur ami, pour les détendre. Mais leurs regards se figent à la vision du tableau. Le chat pour lequel il avait été acheté a disparu. Jessica décroche le tableau calmement, se dirige vers la benne, et le jette à l’intérieur.

- Plus de chat, plus de tableau ! Retour à la case départ !